L'AVENTURE CONTINUE !

DIFFUSER LE MESSAGE D'ESPOIR
Les deux versions du film retraçant notre aventure et partageant nos rencontres sont toujours présentes sur le petit écran ! Rediffusées, elles continuent de porter l'espoir...

    "L'ILE ROUGE, PAS A PAS"

       sur la chaîne "ESCALES"

    "L'ILE ROUGE EN MARCHE"

       sur la chaîne "VOYAGE"


GARDER LE CONTACT
Grâce au Festival du Rêve de l'Ile de la Réunion, une chance inouïe nous fut offerte en mai 2008 de revenir sur nos pas et retrouver les acteurs de développement...
UNE ESCALE A MADAGASCAR nous permit de remettre à Bel Avenir un beau soutien financier pour ses actions au quotidien, ainsi que cinq ordinateurs pour le Centre Culturel de Joshua à Ambondro.
Nous continuons de maintenir un lien étroit avec ces deux actions locales.

Vous désirez en savoir davantage sur les initiatives rencontrées et trouver de nombreuses idées pour 
AGIR AU QUOTIDIEN,
 
visitez la partie 
Projets de développement

     

Découvrez l'aventure en images dans
L'ILE ROUGE, PAS A PAS

rendez-vous sur la rubrique
Le Film


***

D'où tout est parti

Mardi 25 octobre 2005 2 25 /10 /Oct /2005 00:00

Un voyage loin des clichés touristiques

  Sur les traces de Robert Drury, un plaidoyer pour l’espoir et la tolérance

En soif d'aventure, le jeune Robert Drury quitte l'Angleterre en 1701 pour un voyage aux Indes Orientales, à bord du Degrave. Au retour, il fait naufrage au large de la pointe sud de Madagascar. Tous les survivants sont massacrés sauf lui et quelques autres de ses compagnons, épargnés grâce à leur jeune âge. Devenu esclave, il se retrouve au service d’un chef irascible qui met constamment sa vie en danger. Après huit ans d’une vie misérable, il parvient à s’enfuir et gagner la baie de Saint-Augustin. Il se marie et entreprend de nombreuses expéditions à travers l’île afin d’en observer la nature, la topographie, mais aussi de comprendre les coutumes de ses peuples, prendre part à leurs guerres, découvrir leurs religions, évaluer leurs ressources… Il est de nouveau et à plusieurs reprises réduit en esclavage au sein de différentes peuplades, puis recueilli en 1716 par le capitaine Mackett, commandant du Drake, au bord duquel il quitte finalement Madagascar pour recouvrer sa liberté et débarquer à Londres le 9 septembre 1717.

Dans Madagascar ou le Journal de Robert Drury, publié en 1729, Daniel Defoe s’inspire des manuscrits que Robert Drury vient de rapporter de ses quinze années sur l’Ile Rouge. Condensé et très certainement romancé, le récit détaille l’aventure personnelle du naufragé, au cœur de peuples et de terres alors inconnues. L’œuvre est unique en son genre car elle est à la fois un roman d’aventure passionnant, dans la veine de Robinson Crusoe, et un document exceptionnel qui fait toujours référence parmi les ouvrages d’exploration de la Grande Ile au XVIIIème siècle.

Davantage encore, l’aventure de Robert Drury est, à nos yeux, un vrai plaidoyer pour l’espoir et la tolérance. Malgré lui et pour son plus grand malheur, il s’est échoué sur une île hostile et effrayante. Son courage, sa curiosité, sa soif de vivre et de comprendre l’amèneront à s’intégrer parmi ces peuples, à confronter ses propres certitudes à propos de guerre, de religion, de coutumes et de principes, à respecter la différence jusqu’à l’admirer souvent.

Trois siècles plus tard, nous souhaitons nous lancer dans ses pas, pour vivre à notre tour un voyage de découverte et d’échange, l’espoir en bandoulière.

Pour se procurer Madagascar ou le Journal de Robert Drury
Librairie L'Harmattan
16 rue des Ecoles, Paris Vème
Tél. 01 40 46 79 11 - 29 euros

Par Cécile&Lydie - Publié dans : D'où tout est parti
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Mardi 25 octobre 2005 2 25 /10 /Oct /2005 00:00

Des « bonnes nouvelles »

  A la rencontre des initiatives de développement, une marche d’espoir

Incontestablement, le grand public est très en demande d’informations porteuses d’espoir. Et quand les lecteurs ou téléspectateurs, de plus en plus nombreux d’après les études d’opinion, réclament de « bonnes nouvelles », il ne s'agit pas de trains qui arrivent à l'heure ou de belles histoires sur la vie des princesses, mais une raison d'espérer. Voilà tout ce que les gens attendent, et ce n'est pas une exigence déraisonnable !

Voilà précisément ce à quoi le film a l’ambition de répondre. A l’heure du cynisme ou du désespoir, nous voulons -en contrepoint- raconter Madagascar à travers des histoires positives ou des exemples constructifs qui donneront peut-être aussi en France le désir d’agir.

Au détour du chemin, dans la spontanéité des rencontres, nous prendrons le temps de nous arrêter pour écouter l’expérience de ceux et celles qui sont engagés sur le terrain, au niveau local, mettant en œuvre des initiatives originales de développement et de protection de la nature. Le film mettra en valeur ces victoires sur la fatalité, ces engagements têtus, ces progrès souvent trop ignorés.

« L’Ile Rouge, l’espoir en bandoulière » veut raconter ces hommes et ces femmes qui se distinguent, par une expérience inédite, par des idées rafraîchissantes ou des approches surprenantes. Ou bien par une personnalité exaltante…

Des portraits, in fine, qui aideront les gens à réfléchir différemment sur eux-mêmes et le monde, à trouver l'énergie et l'envie d'avancer vers un monde meilleur.

Par Cécile&Lydie - Publié dans : D'où tout est parti
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Mardi 25 octobre 2005 2 25 /10 /Oct /2005 00:00

Une expérience inédite

   1500km à pied à travers Madagascar, une aventure physique et humaine

Madagascar est la quatrième plus grande île au monde (après le Groenland, la Nouvelle-Zélande et Bornéo). Les routes y sont désastreuses et le tourisme -en pleine explosion depuis 1998- ne développe que quelques parcours balisés ponctués de trajets intérieurs en avion. L’Ile Rouge offre ainsi une chance inouïe d’itinéraires nouveaux, à travers des régions isolées et des villages oubliés de ne pas être traversés.  

Marcher sur les traces de Robert Drury sur 1500 km, pendant quatre mois, sans assistance logistique extérieure, est un périple. Passionnées de marche, de nature et de treks, nous savons aussi que notre expérience commune nous donne toutes les chances de réussir.

Formations rocheuses, grès et calcaires des étonnants tsingy, collines couvertes de forêts tropicales, hauts  plateaux (entre 750 et 2800m), pics volcaniques, brousses épineuses arides, savanes, plaines côtières, marais de mangrove et plages de sable constituent une terrible diversité ! A quoi il faudra ajouter des variations climatiques importantes, les alizés régnant à l’Est et les moussons au Nord-Ouest...

Par Cécile&Lydie - Publié dans : D'où tout est parti
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

ACTUALITES

AGIR
Vous avez un ordinateur portable qui fonctionne mais qui ne vous est plus utile ?
Vous voulez en faire profiter quelqu'un ?
Ecrivez-nous ! Nous sommes en pleine collecte...
Destination : le centre culturel de Joshua à Ambondro.
Les cinq premiers ordinateurs
(cf. photo plus bas) ne suffisent plus !


PARTICIPER
Incroyable... les projections publiques continuent !
Visitez notre rubrique Actualité
Et pour un avant-goût,
la BA  "L'Ile Rouge, pas à pas"



DECOUVRIR
LA PISTE HO CHI MINH
Partie avec François Picard reconstituer à pied la mythique piste Ho Chi Minh... Cécile Clocheret revient
avec un nouveau film.
Toutes les infos sur...
"Indochine, sur la piste rouge"

 

 

REVER

D'UN VERT BRESIL

Cécile Clocheret rentre d'une nouvelle expédition, accompagnée de François Picard. 4500km à vélo à travers les immensités du Brésil pour rencontrer des projets écolos plein d'espoir. Un film en devenir...

 

 

EXPLORER

LE CHILI DES EXTREMES

Lydie Bertrand est de retour d'expédition avec Jérémy Roumian, après 4 mois à la rencontre des Hommes et des immensités chiliennes, du désert aux glaciers . Un carnet de voyage sonore en préparation !

  

***

Contact - C.G.U. - Signaler un abus